NFT / METAVERSE, Au-delà des controverses …

19 novembre 2021
Corinne Thiérache

Les nouvelles technologies tels que le metaverse et les NFT influent fortement les secteurs d’activités de la mode et du luxe. Ces évolutions nécessitent de faire preuve d’anticipation, de prévoyance et d’innovation spécifiquement au niveau juridique. Dans le cadre de votre activité, prenez-vous en compte de telles évolutions pour l’exploitation des marques de votre portefeuille ?

En effet, la société NIKE a déposé en ce sens plusieurs nouvelles marques virtuelles aux États-Unis avec comme libellé « Biens virtuels téléchargeables, à savoir des programmes informatiques présentant des chaussures, des vêtements, des couvre-chefs, des lunettes, des sacs, des sacs de sport, des sacs à dos, des équipements sportifs, des œuvres d'art, des jouets et des accessoires à utiliser en ligne et dans des mondes virtuels en ligne ».

Ces dépôts ont pour but de prendre en compte l’usage et la représentation de la marque sous de nouvelles formes et dans un environnement numérique, notamment à travers l’utilisation d’avatar et d’œuvre numérique. A ce titre, il est aussi envisageable d’imaginer des dépôts de marques tridimensionnelles afin de prendre en compte l’usage spécifique qui est réalisé par les NFT et le metaverse.

D’autres marques ont également franchi le pas comme Gucci ou Balmain qui utilisent des NFT. Par exemple Balmain a présenté une création 100% virtuelle sous forme de NFT pour Vogue Singapour et compte poursuivre dans ce sens pour ses prochaines collections. La société Balenciaga a récemment collaboré avec le célèbre jeu vidéo Fortnite édité par Epic Games en réalisant un « skin » (apparence d’un personnage ou d’un objet dans le jeu) en sweat, jean et lunettes Balenciaga.

Les Avocats des Départements Propriété Intellectuelle et Droit des technologies et du numérique d’Alerion sont à votre disposition pour échanger avec vous sur les nouvelles opportunités économiques qu’ouvrent ces évolutions technologiques qui demandent anticipation et encadrement juridique.

Corinne Thiérache, Associée, avec ses remerciements à Dorian Souquet